© 

SUISSE: Le prix des droits humains Alpes ouvertes 2017

Une récompense pour l’association Firdaus de Lisa Bosia Mirra au Tessin en Suisse et pour le Progetto Accoglienza Rebbio de Don Giusto della Valle à Côme en Italie.
En juillet et août 2016, des centaines de réfugiés originaires d’Erythrée, d’Ethiopie et d’autres pays africains ont campé dans le parc, juste sous la gare de San Giovanni à Côme en Italie du Nord. La plupart d’entre eux, souvent des mineurs non accompagnés, voulaient entrer en Suisse ou continuer leur voyage jusqu’en Allemagne où ils ont de la famille. Mais ils ont systématiquement été refoulés à la frontière suisse de Chiasso. Dans cette situation de détresse, plusieurs personnes et initiatives des deux côtés de la frontière se sont engagées d’une manière complètement désintéressée:
– Lisa Bosia-Mirra, députée PS au parlement cantonal tessinois, aidée par les bénévoles de son Associazione Firdaus à Genestrerio (TI), a apporté régulièrement des repas aux réfugiés du parc de Côme, a documenté les refoulements et a accompagné les migrants à la frontière italo-suisse.
– Le curé Don Giusto della Valle avec son Progetto Accoglienza Rebbio accueille de nombreux mineurs non-accompagnés dans la paroisse San Martino, quartier de Rebbio à Côme, où ils trouvent momentanément un toit, des repas chauds et du réconfort. Plus de 1000 jeunes sont passés pendant l’été. Maintenant, en hiver, les assistants bénévoles du projet d’accueil sont en route quotidiennement jusque tard dans la nuit pour repérer les jeunes sans abri et les inviter à San Martino.
En signe de reconnaissance et de remerciement pour l’engagement de Don Giusto et de Lisa Bosia en faveur des réfugiés, nous avons décidé de décerner le prix des droits humains Alpes ouvertes, instauré par Cornelius Koch*, l’abbé suisse des réfugiés (1940-2001), à ces deux initiatives pour 2017.
Le prix de 12.000 CHF sera partagé de moitié entre les deux lauréats. La remise du prix aura lieu à Chiasso, rassemblement à la gare à 10 h. Nous souhaitons ainsi épauler ces initiatives de grande valeur, tout en interpellant l’opinion publique sur le sort toujours intenable de réfugiés à Côme et à la frontière suisse. Historiquement, les Alpes ont souvent été un lieu de refuge pour des persécutés et des résistants. Aujourd’hui elles sont le dernier verrou de l’Europe Forteresse, de Vintimille au col du Brenner en Autriche, en passant par Chiasso. Ouvrons les Alpes pour un accueil humain!
La remise du prix est soutenue par le Comité de Défense des Réfugié-e-s et Immigré-e-s (CEDRI) et le Forum Civique Européen (FCE) et vous trouvez joint à l’édition suisse de ce journal une carte de déclaration de solidarité et d’inscription pour participer à l’événement à Chiasso.

* Contact:
Cercle d’Amis Cornelius Koch, case postale, CH-2800 Delémont 1
<cercle-d-amis-koch(chez)gmx.ch >

 

verfasst von Cercle d’Amis Cornelius Koch,  04.03.2017, eingestellt von ute
Kommentare zu diesem Artikel
Der Inhalt dieses Feldes wird nicht öffentlich zugänglich angezeigt.
CAPTCHA
Diese Frage hat den Zweck zu testen, ob Sie ein menschlicher Benutzer sind und um automatisierten Spam vorzubeugen.

Archipel

Dieser Text stammt aus dem Archipel

Ausgabe: 256 (02/2017)

Hier können Sie aus allen Archipelausgaben seit 2002 auswählen

Home - Themen - Archipel - Über das forumcivique - Shop - Mitmachen - Spenden

Europäisches BürgerInnen Forum - Forum Civique Européen - European Civic Forum - Foro Cívico Europeo