Ce site est en construction, certaines pages ne sont pas encore terminées. Merci pour votre compréhension.

Sie sehen hier eine Liste aller Archipel Artikel der Ausgabe 219 (10/2013).

TERRE A TERRE: L’UE décide une petite interdiction de pesticides

TERRE A TERRE: L’UE décide une petite interdiction de pesticides

Au début, seuls les apiculteurs étaient sur les barricades. Ils imputaient la mort massive des abeilles à l’emploi d'insecticides enrobant pour semences. Dénommés néonicotinoïdes, ils contiennent des neurotoxiques. L’interdiction promulguée aujourd’hui par l’UE est un succès partiel, sans véritable raison de se réjouir.Les semences traitées par des néonicotinoïdes des multinationales de la chimie Bayer, BASF et Syngenta sont 7.000 fois plus nocives que le DDT, quelques nanogrammes suffisent à tuer une abeille. Des quantités encore plus infimes causent aux abeilles et autres insectes des difficultés d’orientation. Elles ne retrouvent plus leur ruche et le neurotoxique détruit massivement leurs facultés de communication. L’interdiction de l’UE entre en vigueur le 1er décembre et concerne les trois pesticides clothianidine, imidacloprid et thiamethoxam pour la culture du maïs, du tournesol, du colza, des courges à pépins, du pavot et du coton pour les deux prochaines années. Pour le moment l’utilisation des produits chimiques reste autorisée pour les céréales d’hiver et les plantes qui n’attirent pas les abeilles. Auteur original:  Heike Schiebeck Apicultrice, Longo maï

continuez à lire

ROUMANIE: Nous sommes unis, déçus et bientôt en colère?Avec les manifestations contre l’autorisation d’exploitation d’une mine d’or à Roºia Montanã, la Roumanie est en train de vivre son plus grand mouvement de protestation depuis 1989.

ROUMANIE: Nous sommes unis, déçus et bientôt en colère?Avec les manifestations contre l’autorisation d’exploitation d’une mine d’or à Roºia Montanã, la Roumanie est en train de vivre son plus grand mouvement de protestation depuis 1989.

Fin août, le gouvernement présentait au Parlement le projet de loi d’exception concernant le démarrage de l’exploitation de la mine d’or de Roºia Montanã Gold Corporation (RMGC). Depuis, il ne se passe pas une journée sans mouvement de contestation. Les manifestations du dimanche rassemblent de plus en plus de gens. Les médias, qu’ils soient publics ou privés, continuent à les ignorer même s’il s’agit de plusieurs dizaines de milliers de personnes. Chaque jour apporte son lot de surprises; les politiques en sont irrités. Il est, pour l’instant, difficile d’estimer où en sera cette lutte au moment où vous lirez cet article. Une précision cependant: cette révolution n’apparaît pas à la télévision mais elle a son compte Facebook...«Le long du sombre boulevard qui s’appelait autrefois La victoire du Socialisme, défilent 20.000 personnes. Derrière elles, le Palais du Peuple, toutes lumières éteintes. Ils sont nombreux, comme jamais depuis une génération. Il y a une semaine, ils se réjouissaient de se retrouver. Auteur original:  Joachim Cotaru FCE - Roumanie

continuez à lire

ANDALOUSIE: Des journaliers sans patrons

ANDALOUSIE: Des journaliers sans patrons

Les journaliers du SOC-SAT occupent toujours les serres d’un entrepreneur en fuite avec des dettes de plusieurs millions1. Depuis quelques semaines, ils ont commencé la culture en autogestion d’un premier hectare de terre.Au début du mois de mai dernier, 130 journalier-e-s marocain-e-s avaient été licenciés des exploitations de Simon Sabio, un entrepreneur qui a «réussi», avec des dizaines d’hectares de serres à Alméria et des investissements au Maroc. L’intervention du syndicat SOC-SAT avait rendu publique la honteuse réalité de cet agriculteur modèle: des dettes salariales sur deux à trois ans qui s’élevaient à plus d’un million d’euros, l’existence d’une procédure de faillite devant les tribunaux depuis avril 2012, totalement méconnue des journalier-e-s, des bulletins de salaires impayés, signés sous la pression, et l’intervention d’une entreprise fictive, appartenant au gendre de l’entrepreneur. Il est vraisemblable que les syndics, après une année de contrôle, avaient participé à, ou au moins toléré, ces tromperies.Mais il s’est passé quelque chose de nouveau au mois de mai, face au licenciement des travailleurs de Simon Sabio. Auteur original:  Federico Pacheco *2

continuez à lire

QUESTIONS D'HIER ET DE DEMAIN: Une histoire critique de la biologie

QUESTIONS D'HIER ET DE DEMAIN: Une histoire critique de la biologie

Pour sortir de l’impasse du vivant comme machine, il faut faire marche arrière jusqu’au point où l’erreur s’est introduite dans la biologie. Suite de notre rétrospective sur l’œuvre atypique de l’historien et philosophe de la biologie André Pichot…Pour sortir de l’impasse de l’être vivant comme machine, il est donc nécessaire de remonter avant le point où l’erreur s’est produite afin de repartir dans une autre direction, plus fructueuse. Pour cela, il n’est pas question de revenir à la théologie naturelle à laquelle Darwin s’était opposé, mais bien plutôt à d’autres conceptions du vivant qui avaient été développées auparavant.C’est incontestablement René Descartes (1596-1650) qui a popularisé la thèse de l’être vivant comme machine1. Mais il s’agit en réalité pour lui d’une hypothèse provisoire qu’il a avancée pour expliquer la physiologie de l’état adulte. Auteur original:  Bertrand Louart* Radio Zinzine

continuez à lire

COLOMBIE: Pas de paix tant que le problème de la terre ne sera pas résolu

COLOMBIE: Pas de paix tant que le problème de la terre ne sera pas résolu

La communauté internationale est optimiste quant aux résultats des discussions entre le gouvernement de Juan Manuel Santos et la guérilla des FARC1. Ces négociations représentent un réel espoir pour ce pays en guerre depuis plus de cinq décennies, étant donné que pendant huit ans, le gouvernement d’Álvaro Uribe a refusé de reconnaître le conflit armé. Cependant, le conflit social en Colombie reste latent.Ce pays traîne depuis plus d’un siècle un problème non résolu qui a engendré une infinité de problématiques tels que le conflit agraire et la concentration des terres, qui peuvent conduire à une explosion sociale. Auteur original:  Olga Gayon *

continuez à lire

dernier CommentairesRSS

Avatarbild von Jochen Jochen hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Gast Ein Gast hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Christine de Bailly Christine de Bailly hat den Artikel SYRIEN: Überlebenswichtige Gärten kommentiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel MAROC/MIGRATIONS: Voyage aux portes de l’enfer editiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel KIOSQUE: Chemins d’espérance editiert.

Adresses

Global E-Mail Adresse:

France:
Hameau de St-Hippolyte
F-04300 Limans
Tel.: +33-492-73 05 98
Suisse:
St. Johanns-Vorstadt 13
Case postale 1848
CH-4001 Bâle
Tel.: +41-61-262 01 11
PC/CCP 40-8523-5

Autriche:

Lobnik 16
A-9135 Bad Eisenkappel/
Železna Kapla
Tel.: +43-42 38-87 05
Fax: +43-42 38-87 05 4

Allemagne:

Hof Ulenkrug
Stubbendorf 68
17159 Dargun
Tel.: +49-399 59-20 329
Fax: +49-399 59-20 399

Ukraina | Україна:

vul. Borkanyuka 97
90440 Nizhne Selishche
Khust, Zakarpatia
Fax: +380-31 42-512 20

Roumanie:

Joachim Cotaru
RO-557168 Hosman (SB)
Tel. +40-740-959 389
Fax +40-269-700 700
 

Accueil - Thèmes - Archipel - À propos de forumcivique - Shop - Rejoindre - Dons

Europäisches BürgerInnen Forum - Forum Civique Européen - European Civic Forum - Foro Cívico Europeo