Ce site est en construction, certaines pages ne sont pas encore terminées. Merci pour votre compréhension.

Sie sehen hier eine Liste aller Archipel Artikel der Ausgabe 229 (09/2014).

DOSSIER ISRAËL: C’est aussi simple que ça

DOSSIER ISRAËL: C’est aussi simple que ça

«Tsahal est l’armée la plus morale du monde». C’est la phrase que tout porte-parole israélien prononce, le matin au réveil, et répète tout au long de la journée, jusqu’au moment du coucher, c’est aussi une phrase que la plupart des Israéliens tiennent comme la vérité absolue. Mais est-ce que l’armée la plus morale peut le rester quand elle développe des pratiques immorales? Est-ce qu’un marchand d’esclaves peut se vanter que son navire négrier possède la coque la plus confortable pour transporter des Africains vers le nouveau monde?Israël affirme avoir cessé son occupation de Gaza avec le retrait unilatéral orchestré par le criminel de guerre Ariel Sharon, mais en fait, Israël contrôle les frontières aériennes, terrestres et maritimes qui ont fait de Gaza la plus grande prison jamais construite dans l’histoire humaine. Auteur original:  Dan Salomon*

continuez à lire

DOSSIER ISRAËL: Il a refusé

DOSSIER ISRAËL: Il a refusé

Udi Segal, jeune Israélien de 19 ans, devait commencer son service militaire le lundi 28 juillet 2014. Malgré la loi l’obligeant, comme la plupart des Israéliens juifs de son âge, à rejoindre l’armée après le lycée, Udi a refusé. Il est ce que l’on appelle un refuznik (en hébreu sarvan, de sirev: «il a refusé»), comme ces autres jeunes qui refusent de servir dans Tsahal. Certains de ces soldats refusent notamment de servir dans les territoires palestiniens occupés, d’autres refusent tout simplement d’être incorporés, comme c’est le cas d’Udi. En 2005, on comptait plus d’un millier de refuzniks dans un pays de huit millions d’habitants, rongé par un état de guerre perpétuel et le patriotisme qui en découle automatiquement, et qui aimerait diviser la société israélienne en deux camps: les patriotes et les traitres nationaux, les «traitres nationaux» étant ultra-minoritaires et très mal perçus. Auteur original:  Udi Segal

continuez à lire

ITALIE: La Val Suza paura non ne ha!1

ITALIE: La Val Suza paura non ne ha!1

Entre le 17 et le 27 juillet, le mouvement No TAV a appelé tous les mouvements de lutte, les camarades et les groupes de soutien, à participer au camping d’été qui fêtait cette année sa 15ème édition et qui, pour la première fois, était itinérant.Un camping itinérant à petite vitesse, pour dire non aux grands projets inutiles imposés à la population qui dévastatent le territoire et gaspillent l’argent public. Une marche «à pas d’homme» contre la militarisation de la vallée, pour se recueillir, discuter et lutter ensemble contre les politiques répressives de l’Etat.Des politiques de «développement» qui ne concernent pas seulement le Val de Suze, mais qui s’imposent partout en Europe. Pour créer un réseau de solidarité entre les différentes luttes, beaucoup de camarades du continent entier se sont retrouvés au Val de Suze.PresseDurant dix jours, marches et manifestations populaires allaient de paire avec des actions de contestation et de blocage des travaux du TAV. Auteur original:  Lucia u. Roberto,FCE - France

continuez à lire

KIRGHIZSTAN: Kirghizstan, laboratoire de la mondialisation

KIRGHIZSTAN: Kirghizstan, laboratoire de la mondialisation

Boris Petric est anthropologue au centre Norbert Elias à Marseille (EHESS/CNRS). Après avoir travaillé sur des questions d’ethnicité en ex-Yougoslavie, celui-ci prolonge son intérêt pour l’espace postsocialiste en analysant la recomposition des pouvoirs politiques en Asie centrale, au Kirghizstan où il a mené une enquête de terrain sur une période de 10 ans.Le Kirghizstan est une ancienne république socialiste soviétique, devenue indépendante en 1990. Grande comme 1/3 de la France, elle compte aujourd’hui environ 4 millions d‘habitants. L’accès à l’indépendance n’est pas vécu par les Kirghizes comme une victoire contre la Russie: elle est plus subie que voulue par les républiques centrasiatiques. On a mangé nos moutonsA l’image des anciens kolkhozes, le Kirghizstan tout entier devait prioritairement élever des moutons mérinos afin de produire de la laine pour l’économie textile soviétique. Les kolkhozes d’élevage des vallées ont désormais fermé leurs portes, entraînant la faillite des combinats textiles au niveau national et la mort d’un tissu économique autour de la laine, et le retour à la vie familiale. Auteur original:  Jacques Berguerand, FCE - France

continuez à lire

UKRAINE / SUISSE: A la recherche d’un dialogue

 UKRAINE / SUISSE: A la recherche d’un dialogue

Le 29 juin 2014, le FCE a participé à l’organisation d’un séminaire intitulé «Les bouleversements en Ukraine»1. La question principale était de savoir ce que nous pouvons faire pour renforcer la société civile alors que le conflit armé dans l’est de l’Ukraine jetait une ombre sur la rencontre.Les hôtes de l’Ukraine étaient originaires de la Transcarpatie (Ukraine de l’Ouest), de la capitale Kiev ainsi que de Lougansk, ville à l’est de l’Ukraine où s’affrontent militairement l’armée et les séparatistes. Tous les Ukrainiens présents à la rencontre à Berne avaient participé au mouvement du Maïdan2 et étaient actifs depuis de nombreuses années au sein de divers collectifs: leurs domaines d’activités allaient de l’aide médicale au soutien aux réfugiés refoulés hors de l’UE, en passant par l’aide aux personnes handicapées, la mise en place de médias indépendants, la promotion du développement local, ainsi que la lutte contre l’extrême droite et la corruption.Se libérer de la résignation«Tout peut arriver, sauf une guerre!» Il y a un an, personne dans la population ukrainienne ne pouvait s’imaginer qu’on allait arriver à une guerre. Auteur original:  Michael Rössler FCE - Suisse

continuez à lire

dernier CommentairesRSS

Avatarbild von Jochen Jochen hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Gast Ein Gast hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Christine de Bailly Christine de Bailly hat den Artikel SYRIEN: Überlebenswichtige Gärten kommentiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel MAROC/MIGRATIONS: Voyage aux portes de l’enfer editiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel KIOSQUE: Chemins d’espérance editiert.

Adresses

Global E-Mail Adresse:

France:
Hameau de St-Hippolyte
F-04300 Limans
Tel.: +33-492-73 05 98
Suisse:
St. Johanns-Vorstadt 13
Case postale 1848
CH-4001 Bâle
Tel.: +41-61-262 01 11
PC/CCP 40-8523-5

Autriche:

Lobnik 16
A-9135 Bad Eisenkappel/
Železna Kapla
Tel.: +43-42 38-87 05
Fax: +43-42 38-87 05 4

Allemagne:

Hof Ulenkrug
Stubbendorf 68
17159 Dargun
Tel.: +49-399 59-20 329
Fax: +49-399 59-20 399

Ukraina | Україна:

vul. Borkanyuka 97
90440 Nizhne Selishche
Khust, Zakarpatia
Fax: +380-31 42-512 20

Roumanie:

Joachim Cotaru
RO-557168 Hosman (SB)
Tel. +40-740-959 389
Fax +40-269-700 700
 

Accueil - Thèmes - Archipel - À propos de forumcivique - Shop - Rejoindre - Dons

Europäisches BürgerInnen Forum - Forum Civique Européen - European Civic Forum - Foro Cívico Europeo