Ce site est en construction, certaines pages ne sont pas encore terminées. Merci pour votre compréhension.

Espagne: Biosol condamné pour licenciements abusifs

Espagne: Biosol condamné pour licenciements abusifs

Communiqué de presse du mercredi 4 novembre 2015: Consommatrices et consommateurs suisses protestent avec succès contre le dumping social dans l’agriculture industrielle en Espagne.Cinq femmes immigrées marocaines de la mer de plastique d’Almeria (Andalousie) gagnent leur procèscontre leur licenciement abusif par l’entreprise Biosol Portocarrero. Des consommatrices et consommateurs critiques les ont soutenus dans leur lutte.En août 2014, l’entreprise de production, de conditionnement et de commercialisation de fruits et légumes Biosol Portocarrero à Nijar en Espagne licencie cinq employées, parce qu’elles avaient témoigné des conditions de vie et de travail indécents dans la mer de plastique d’Almeria au cours du film „Bio‐illusion“ diffusé par la chaine de TV ARTE. Les 5 femmes, affiliées au syndicat SOC, demandaient aussitôt leur réintégration dans l’entreprise ainsi que le droit à l’organisation syndicale et le droit à la liberté d’expression. Des consommateurs et consommatrices critiques, proches du Forum Civique Européen à Bâle et de la Plateforme pour une agriculture socialement durable à Gland (VD), ont informé l’opinion publique sur ces licenciements scandaleux et ont ainsi déclenché une vague de protestations. L’organisation helvétique Biosuisse, qui jusqu’alors avait certifié la production biologique de l’entreprise Biosol, a essayé de négocierdans ce conflit. Toutefois sans succès. En janvier 2015, Biosuisse a enlevé le „Bourgeon“ à l’entreprise Biosol Portocarrero et a ainsi empêché la vente de ses fruits et légumes dans les supermarchés de COOP en Suisse. La déléguée syndicale, Hafida Mounjid, et les autres femmes licenciées ont porté plainte devant le tribunal du travail à Almeria. Pendant 14 mois les femmes ont dû faire face à l’incertitude de leur avenir. Aucune autre entreprise ne voulait embaucher ces femmes marocaines révoltées. Partout elles se heurtaient à une grande hostilité, parce qu’elles avaient informé sur les conditions de travail dans le secteur. L’entreprise leur a proposé des dédommagements, ce qu’elles ont refusés. Elles demandaient que leurs droits soient reconnus: „Nous n’avons rien fait de mal, il n’y avait aucune raison de nous licencier après tant d’années passées au sein de l‘entreprise. Nous ne voulons pas de dédommagement, nous voulons continuer à lutter pour retourner à notre travail, il en va de notre dignité “. Les travailleuses de l’entreprise de conditionnement ont cherché le soutien des consommatrices et consommateurs de leurs produits et l’ont trouvé en particulier en Suisse. Elles ont accueilli plusieurs délégations internationales, l’une d’entre elles a pu assister au procès à Almeria le 11 septembre dernier. Le 30 octobre, le jugement exemplaire du tribunal de travail d’Almeria a été rendu public : Les licenciements, non‐conformes au droit, sont annulés. „ Personne ne peut être sanctionné pour la libre expression de ses idées, de ses critiques ou de ses opinions et encore moins pour une activité syndicale“. De ce fait le contrat de travail n’est pas considéré comme résilié et l’entreprise Biosol Portocarrero est sommé de payer les salaires des 14 mois écoulés et de réintégrer ces femmes marocaines à leurs places de travail. Le Forum Civique Européen informe régulièrement sur les conditions de travail dans la mer de plastique d’Almeria et avertit l’opinion publique sur la montée de « l’esclavage moderne » dans l’agriculture industrielle en Europe.Contact pour plus d‘informations: Raymond Gétaz Call Send SMS Call from mobile Add to Skype You'll need Skype CreditFree via Skype Auteur original:  Raymond Gétaz, FCE Suisse Fichier attachéTaille Conmmunique de presse Consommatrices Biosol.pdf (Download)255.95 Ko

continuez à lire

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

dernier CommentairesRSS

Avatarbild von Jochen Jochen hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Gast Ein Gast hat den Artikel BUCHVORSTELLUNG: Eine kritische Analyse kommentiert.
Avatarbild von Christine de Bailly Christine de Bailly hat den Artikel SYRIEN: Überlebenswichtige Gärten kommentiert.

Dernières activitésRSS

Avatarbild von Claude Claude hat den Artikel Ecocide – Les multinationales inculpées editiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel MAROC/MIGRATIONS: Voyage aux portes de l’enfer editiert.
Avatarbild von ute ute hat den Artikel KIOSQUE: Chemins d’espérance editiert.

Adresses

Global E-Mail Adresse:

France:
Hameau de St-Hippolyte
F-04300 Limans
Tel.: +33-492-73 05 98
Suisse:
St. Johanns-Vorstadt 13
Case postale 1848
CH-4001 Bâle
Tel.: +41-61-262 01 11
PC/CCP 40-8523-5

Autriche:

Lobnik 16
A-9135 Bad Eisenkappel/
Železna Kapla
Tel.: +43-42 38-87 05
Fax: +43-42 38-87 05 4

Allemagne:

Hof Ulenkrug
Stubbendorf 68
17159 Dargun
Tel.: +49-399 59-20 329
Fax: +49-399 59-20 399

Ukraina | Україна:

vul. Borkanyuka 97
90440 Nizhne Selishche
Khust, Zakarpatia
Fax: +380-31 42-512 20

Roumanie:

Joachim Cotaru
RO-557168 Hosman (SB)
Tel. +40-740-959 389
Fax +40-269-700 700
 

Accueil - Thèmes - Archipel - À propos de forumcivique - Shop - Rejoindre - Dons

Europäisches BürgerInnen Forum - Forum Civique Européen - European Civic Forum - Foro Cívico Europeo